Pauvres anciens

Publié le par Franck Cellier

undefinedA voir travailler des septuagénaires dans les rayons des supermarchés réputés pour offrir les plus bas salaires du pays,  on comprend vite que le système des retraites des Etats-Unis ne vaut pas grand chose. Quelle énorme dette ont pu contracter ces pauvres anciens pour devoir s'éreinter jusqu'à leur dernier souffle?
Visiblement personne n'est épargné par ce drame des pensions. C'est en tout cas l'impression que j'ai eu en repliant une bête revue de voyages et en tombant sur la photo du très lisse ex-président Georges Bush. Le papa du W d'aujourd'hui. Il était à la Maison blanche lors de la première guerre du Golfe en 1991.
Maintenant, son fiston n'a même pas réussi à lui trouver une retraite paisible. Ni à lui, ni à tous ses concitoyens du troisième âge. Alors George Senior et l'ex first lady Barbara en sont réduits à faire les rayons des magazines, ils font de la pub pour essayer de vendre des séjours touristiques à Houston.
Pauvre d'eux.

Publié dans En bref

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie à Tokyo 04/03/2008 15:38

MDR!
PS: Au japon, les petits vieux gardent les parking...