Plus gay que jamais

Publié le par Franck Cellier

Le pays n'en est pas à un paradoxe près. La très conservatrice Amérique est bien partie pour être à l'avant garde de la lutte des gays du monde entier pour avoir le droit de se marier et d'élever des enfants.

Jeudi, la Cour suprême de la Californie a jugé qu'il n'existait aucune raison légale et valable pour que l'Etat refuse l'institution du mariage à un couple à cause de ses orientations sexuelles. Le lendemain, les opposants au mariage gay ont fait savoir qu'ils tenteront de faire passer un amendement pour surseoir la décision de la Cour suprême jusqu'aux élections générales de novembre. Ils ont trente jours pour y parvenir.
Mais ils n'auront pas cette fois-ci le soutien de leur gouverneur Arnold Schwarzenegger qui a déjà apposé par deux fois son véto à des législations favorables au mariage homosexuel. Non, pour ce coup, le musclé Terminator a décidé de s'incliner et de ne pas se dresser face à la Cour Suprême.
Le mariage gay est devenu, souvent au grand dam des défenseurs de droits de l'homme, le sujet le plus médiatique, du débat américain. Un seul Etat, le Massashusetts, l'a légalisé en 2004 alors que 26 autres Etats ont adopté des amendements le bannissant. Mais la décision de la plus haute instance du pouvoir judiciaire californien, même si elle n'a été acquise qu'à 4 voix contre 3, revêt une dimension inédite car, avec 38 millions d'habitants sur 302 millions, la Californie apparaît comme l'Etat le plus influent des Etats-Unis.
En plus la Californie a toujours été à l'avant-garde de toutes les réformes sociales et culturelles qui ont balayé le pays depuis la deuxième guerre mondiale. Ce qui a fait dire à  Gavin Newsom, le maire de San-Francisco, capitale mondiale des Gays, après la décision de la Cour Suprême : "C'est une question de dignité et de droit humain. Et c'est dans l'air du temps de la Californie. Ainsi va la Californie, ainsi va le reste de la nation. C'est inévitable. La porte est grande ouverte maintenant. Cela va arriver que vous le vouliez ou non".
Selon des statistiques de 2006, la Californie compte 108 734 ménages homosexuels. Depuis jeudi, la file d'attente de couples homosexuels venant s'inscrire pour un mariage ne cesse de s'agrandir dans le hall de la mairie de San Francisco.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lesagathoischezeux 18/05/2008 10:46

la liberté de chacun s'arrête où commence celle des autres