L'Etat c'est Nous

Publié le par Franck Cellier

Le regard de l'extérieur à ça de bien: il n'est ni hypocrite, ni partial, ni tenu par les conventions. Le commentaire de l'étranger, souvent décrit par les autochtones comme une plaisanterie sans fondement, est en fait le seul qui vaille. Et c'est d'un Américain, dans les colonnes du Times, que j'ai lu les lignes les plus évidentes sur le mai 68 français. Il y décrit le général de Gaulle comme une doublure de Louis XIV, incapable de faire la différence entre lui-même et l'Etat qu'il dirige. «L'Etat c'est Nous» est d'ailleurs le titre, en français dans le texte, de sa rétrospective. Et la France comme un pays où il était (est?) pratiquement impossible de sortir de sa condition sociale.
Si le cri: «prolétaires, unissez-vous», vient désormais des Etats-Unis, il y a de quoi perdre pied sur l'échelle mondiale des valeurs. Au fait, les 54% de guignols qui ont voté pour Sarko et la modernité à l'Américaine ne commencent-ils pas à avoir l'impression d'être «totally wrong»?
Hagar the Horrible

Publié dans Parole aux Comics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article