Inondés et arnaqués

Publié le par Franck Cellier

On ne sait pas trop quelle fatalité en a décidé ainsi mais en général, les calamités naturelles s'acharnent plus volontiers sur les pays pauvres que dans les beaux quartiers. Et la sagesse populaire dit alors que le cyclone, le typhon, la mousson et autres tempêtes ont le pouvoir de révéler les faiblesses d'une société.
Les images les plus étonnantes des inondations catastrophiques qui noient ces temps-ci les berges du Mississipi tournent leurs projecteurs sur ces familles d'Américains moyens venant de perdre leur belle maison. Des gens bien, avec une bonne situation et pourtant désemparés parce qu'à part la charité d'une église, ils n'auront droit à aucune aide. Et pour cause, ils ne sont pas assurés contre les inondations... J'entendais hier sur CNN un brave couple reprocher aux assureurs de lancer des publicités tonitruantes pour qu'ils achètent toutes sortes de contrats à l'utilité très secondaire, mais jamais rien contre les inondations.
Faut-il se moquer de la naïveté de ces pauvres victimes? C'est ce que feront tous ceux qui dans quelques semaines voteront pour la continuité de cette glorieuse Amérique de la libre entreprise. L'Amérique des vendeurs et des profiteurs où pour bien vendre et bien profiter, il faut bien arnaquer quelques pigeons.
Garfield

Publié dans Parole aux Comics

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article