Le pompiste milite chez les écolos

Publié le par Franck Cellier

Le monde bouge, les USA aussi.

Les exhortations de Kyoto n'avaient guère d'effets sur les habitudes des Américains. Pas plus que le film d'Al Gore sur le réchauffement de la planète, «Une vérité qui dérange». En revanche, l'affichage des prix à la pompe, qui ont augmenté de 30% en un an, est en train de bousculer radicalement les usages.
Les parkings des stations de bus, de train ou de métro sont pleins à craquer. Les transports publics ont vu leur fréquentation augmenter de 5% à 10% dans les villes disposant déjà d'un bon réseau, et de près de 20% dans les villes du Sud et de l'Ouest du pays où la culture de la grosse bagnole semblait inébranlable.
Les marchands de voiture sont obligés de se replier sur les petits modèles moins gourmands en gazoline. Et le phénomène ne peut que s'emplifier avec les hausses brutales de ces dernières semaines.

Publié dans Actualité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lesagathoisenvadrouille 12/05/2008 13:32

ici aussi ça augmente si bien que notre voyage sur le nouveau continent en a pris un coup aussi